Contrôliste

Contrôliste

Postmortem de Premier Contact

Le week-end dernier a eu lieu Premier Contact, premier megagame que j’organise depuis un moment. Je me permets un petit retour d’expérience pour parler de ce jeu, revenir sur les commentaires des joueurs et parler de la suite.

Petite histoire

Premier Contact est le 8ᵉ megagame que j’organise et la 4ᵉ fois que j’utilise comme base les règles du jeu Watch the Skies. Ce n’est pas vraiment un hasard : Watch the Skies est de loin le megagame le plus connu et le plus joué. Je ferai peut-être un post uniquement sur ce jeu, son histoire et les raisons de son succès - selon moi.

C’est surtout le premier megagame auquel j’ai joué. À l’époque en tant que simple joueur, sur Roll20 (comme nos premiers megagames) et sur un long format (2 semaines, avec des tours de 48 heures) que je vais réutiliser moult fois dans mes propres jeux par la suite. Vous devinez facilement que j’ai adoré l’expérience.

Quelques années après, nous sommes en Août 2018, j’organise la partie qu’on appellera simplement “Watch the Skies” qui utilise quasiment texto les règles du jeu original (que j’ai payé, vous pouvez aller là pour faire de même) et les quelques aménagements que j’avais notés lors de ma propre partie pour organiser ça en format long. La partie va impliquer 7 équipes et à peu près une grosse vingtaine de joueurs. Le format me permet de gérer ça tout seul et d’organiser une petite narration que plaira pas mal aux joueurs.

On notera lors de cette partie la naissance de figures légendaires tels que celle de Gaspard Galarneau, le plus grand héros de l’humanité.

À ensuite lieu quasiment un an après (juin-juillet 2019) Watch the Skies : Apparition. Le jeu introduira des concepts de sociétés secrètes et de trahisons au sein de sa propre équipe qui ne seront plus jamais réutilisées tellement c’était la merde. Le jeu laissera plutôt un bon souvenir et aura le même nombre d’équipes, mais un peu plus de joueurs.

Watch the Skies : Révélation a lieu seulement quelques mois ensuite, en octobre de la même année. Il y a cette fois-ci pas mal de nouveaux joueurs et de nouvelles équipes et la petite nouveauté de cette partie sera d’introduire non pas une, mais deux équipes aliens avec des objectifs opposés. Cette partie, en tout cas de mon côté, laissera moins de souvenirs, mais a permis de ramener pas mal de monde.

Les plus anciens se souviendront de Watch the Skies 2, tentative de ma part de créer un jeu inspiré d’Half-life 2 et XCOM 2 qui se passe après une hypothétique victoire des extraterrestres et qui n’a jamais eu lieu, et de RADAR, une refonte de Watch the Skies avec beaucoup de nouvelles mécaniques faites maison qui a été tué dans l’œuf de la même façon.

Tout ça pour dire que WTS est un jeu cher à mon cœur. Ces parties sont selon moi mes plus gros succès, surtout comparé aux autres megagames que j’ai organisé. Ce qui est un petit peu compliqué pour l’ego, étant donné que malgré de nombreuses modifications, ce sont les seuls megagames dont je n’ai pas totalement écrit les règles et les concepts.

Premier Contact

Nous sommes en 2022 et ça fait un moment qu’on n’a pas fait de megagames. Il y a bien eu un playtest quelques mois auparavant. Mais globalement, ça fait longtemps qu’on n’a pas fait un fat megagame.

De mon côté, j’étais surtout parti du côté du jeu de rôle. Les megagames sont des évènements extrêmement fatigants à organiser et j’avais l’angoisse de ne plus être capable de ramener le monde qu’il fallait. En plus, j’étais sans plateforme de jeu, puisque j’avais renoncé à continuer d’utiliser Roll20, trop compliqué pour moi et les joueurs.

Il faut aussi ajouter des nouveaux problèmes issus de ma vie. En 2018 et 2019, je suis encore un jeune nerd solitaire et qui commence seulement ses études et qui a une moitié de semaine à tuer. En 2022, mes études en alternance me laissent peu de temps et celui qu’il me reste part dans les vraies activités sociales de la vraie vie.

Je ne peux plus vraiment me permettre de passer 3 heures 1 jour sur 2 pour traiter les ordres pendant 2 semaines. Le “commit” est trop énorme. Je me tourne donc logiquement vers un nouveau format : La partie en 6 heures, format classique des megagames, la façon de jouer en personne.

Problème, c’est absolument ingérable si ce n’est que moi aux commandes. Je dois alors trouver des acolytes, alors que c’est déjà un peu la dèche pour trouver des joueurs.

Ambition supplémentaire : Parce que je n’avais pas suffisamment de choses nouvelles à gérer, je décide que ce megagame sera également un spectacle. À ce moment-là, j’en ai déjà définitivement marre de courir après les joueurs et je veux bosser un peu la communication du groupe. Alors en plus d’être contrôle (maître de jeu), il va falloir faire le show.

Peu importe toutes ces galères, je me laisse emporter par la nostalgie en discutant avec les anciens joueurs. Je me démerderai pour la plateforme et on trouvera bien des gens. Et le stream sera bien.

Pour la plateforme, je me débrouille avec FoundryVTT que je connais bien à ce stade, fort de mon expérience de jeu de rôle classique. Pour les joueurs, des nouvelles rencontres viendront me prêter main forte pour la propagande habituelle. Je remercie le QO (sic) et Opale Roliste pour le soutien technique et moral.

Et alors c’était bien ?

J’ai eu le temps de méditer sur la partie et je pense que c’était une très bonne partie. Pas forcément que pour l’évènement en lui-même, mais surtout pour les réflexions qu’elles vont m’amener, mais j’y reviens juste après.

La vérité, c’est que contrairement aux jeux précédents, où j’avais le temps de fureter dans les QGs et discuter avec les joueurs, je ne sais finalement rien de ce qui s’est passé dans la partie. On aurait dû être 4 pour l’organisation, on s’est retrouvé à 2 (sans rancunes les gars) et je me suis retrouvé à faire le taff de 3 orgas en gérant le stream.

C’est peu dire que je n’ai pas vu le temps passer et que le stream était dégueulasse. Ça me rend un peu triste parce que je sens une distance avec le jeu, et les joueurs, qui est nouvelle pour moi, mais je reste satisfait d’avoir amené le jeu jusqu’au bout.

Si je devais retenir qu’une seule leçon de cette partie, c’est d’être plus solide sur l’organisation de l’équipe Contrôle - beaucoup de problèmes de cette partie n’en aurait pas été si on avait bien bossé - et être beaucoup plus clair avec les joueurs sur ce qui est attendu d’eux.

Certains joueurs, le nez dans les règles, n’ont pas pris conscience que le but des megagames est justement de réfléchir sur ses actions et essayer de sortir des sentiers battus. À l’inverse, d’autres joueurs ont pris le jeu pour un simulateur politique qu’il n’était pas. Ça serait facile de les blâmer pour ça, mais il faut dire que mes intentions n’étaient pas claires et ça aurait mérité un petit livret supplémentaire.

En ce qui concerne le stream, je n’avais pas le temps de bien l’organiser. Il manquait un aspect visuel qui l’aurait rendu réellement appréciable. Je fais un petit s/o aux joueurs journalistes, qui ont fait un super taff. Certains joueurs ont pu ramener leurs potes pour suivre la partie, ce qui a enclenché la dynamique de bouche à oreille que je recherchais. Je pense que la formule megagame-spectacle à beaucoup d’avenir et il faudra transformer l’essai.

J’ai l’enregistrement du stream. Mais pour être tout à fait sincère, je ne sais pas trop quoi en faire. Je vais surement monter quelques passages et les animer pour la promotion des prochaines parties.

Les Contrôlistes

J’ai une certitude : le prochain Watch the Skies que j’organise sera un jeu physique, diffusé en direct sur Twitch. Dans l’espace mental dans lequel je suis actuellement, ça me gênait vraiment de demander à plus d’une trentaine de personnes de passer leur samedi après-midi le cul vissé sur une chaise dans l’ombre de leur bureau.

Cela ne signifie pas que je compte arrêter les évènements en ligne. Mais je pense que 6 heures, c’est trop long et qu’il y a un seuil de joueurs au-delà duquel je passe trop de temps à chercher des gens et pas assez à bosser sur le jeu.

C’est pour cela que l’avenir du groupe sera fondé sur un format hybride. Des jeux en 3 heures, avec grand max une vingtaine de participants. Le prochain jeu est déjà sur la table.

Ce jeu aura aussi été l’occasion de réfléchir au groupe, à son organisation sur Discord, à ses membres. Ça a été un moment de très grande clarté. Aujourd’hui, je sais un peu mieux ce que je veux faire et où je souhaite amener Les Contrôlistes. J’espère que les plus anciens ne sont pas trop contrariés par les changements récents qui ont eu lieu dans la communauté.

Restez connectés. On arrive avec du nouveau très bientôt.

Plus de liens